ContentPage

Guide de sécurité au travail

Guide de sécurité au travail



La politique globale d'ERIKS en matière de sécurité s'articule autour de la sensibilisation, d'un environnement sûr, d'équipements de protection individuelle et d'outils de marques de qualité. En quoi l'entreprise ERIKS est-elle unique ? Nous proposons une combinaison unique d'une vaste gamme, de services d'assistance et d'un savoir-faire ainsi que d'une expérience à l'échelle mondiale. Plus besoin de chercher des solutions de sécurité fragmentées pour votre activité, ERIKS vous propose une approche globale liant tous les domaines de la sécurité.

Vos employés représentent les ressources les plus précieuses de votre entreprise ; leur santé et leur sécurité doivent être une priorité absolue. Le fait de réduire le nombre d'accidents sur le lieu de travail et d'établir un environnement plus sûr contribue à améliorer la productivité ainsi que la satisfaction et la confiance des employés. Pour votre entreprise, cela signifie non seulement que les employés sont en meilleure santé et plus satisfaits, mais également que les dépenses liées aux assurances maladie sont inférieures et que les coûts sont réduits sur le long terme.

Ce guide vise à vous sensibiliser aux accidents les plus courants sur le lieu de travail et à aider votre entreprise à instaurer des procédures de sécurité efficaces pour qu'aucun accident n'ait lieu au travail et pour garantir que chaque employé rentrera chez lui en toute sécurité.

Ce guide est divisé en chapitres consacrés respectivement à la protection de la tête, à la protection des mains et des bras, aux chaussures de sécurité, aux équipements de protection contre les chutes, à l'hygiène cutanée au travail et au contrôle des déversements. Chaque chapitre présente la législation et les réglementations qui s'appliquent aux différents groupes d'équipements de protection individuelle, explique quels sont les principaux types de produits de sécurité de ces groupes et vous conseille pour que vous choisissiez l'équipement le plus adapté pour vos employés.

Table des matières


Accidents du travail au sein de l'UE

Au sein de l'Union européenne, le nombre d'accidents du travail impliquant au moins 4 jours d'arrêt de travail s'est élevé à 3 169 887 en 2015 d'après les statistiques d'Eurostat, le bureau de statistique de l'Union européenne. Dans tous les pays, les hommes sont plus touchés que les femmes.

Bien qu'aux Pays-Bas, le taux soit beaucoup plus faible que dans les autres pays, 72 829 accidents du travail ont été signalés. En Allemagne, pas moins de 844 541 accidents du travail ont été signalés ; ce nombre est beaucoup plus élevé que dans les autres pays de l'UE.

En France, 731 120 accidents liés au travail ont été signalés, contre 237 008 au Royaume-Uni en 2015. En Belgique, le nombre d'accidents du travail a été plus faible que dans les autres pays : il s'est élevé à 63 863 en 2015. Enfin, en Suisse, le nombre d'accidents du travail signalés s'est élevé à 85 655.

Injuries at work

Les secteurs de l'industrie présentant le plus grand nombre d'accidents non mortels sont : la production, le commerce de gros et de détail, la santé et les activités sociales, la construction, le transport et l'entreposage, les activités administratives et d'assistance, l'administration publique et la défense, l'agriculture, la foresterie et la pêche, les activités d'hébergement et de restauration.

D'autre part, les secteurs de l'industrie présentant le plus grand nombre d'accidents mortels sont : la construction, le transport et l'entreposage, la production, l'agriculture, la foresterie et la pêche, le commerce de gros et de détail, les activités administratives et d'assistance.

Si nous examinons les types de blessures les plus courants, nous pouvons constater que les plaies et blessures superficielles représentent 30,0 % des blessures liées au travail, suivies par les luxations, entorses et foulures (27,2 %), les commotions et lésions internes (17,2 %) et les fractures osseuses (11,5 %).

En ce qui concerne les parties du corps les plus touchées par les blessures non mortelles, nous pouvons constater que :
210 089 accidents du travail sont liés à des blessures à la tête
80 636 blessures du cou, de la colonne vertébrale et des vertèbres du cou ont été signalées
402 102 blessures non mortelles du dos ont été signalées, y compris de la colonne vertébrale et des vertèbres du dos
117 334 blessures non mortelles du torse ont été signalées
1 247 714 accidents du travail non mortels concernent les membres supérieurs, ce qui représente près d'un tiers des accidents non mortels
916 162 accidents non mortels concernent les membres inférieurs
84 515 accidents concernent l'ensemble du corps

Most affected body parts

Ces chiffres montrent que les bras et les mains sont les parties du corps les plus touchées ; ils représentent près d'un tiers des accidents du travail non mortels. Il est donc extrêmement important que les employeurs garantissent un environnement de travail sûr à leurs employés et prennent toutes les mesures nécessaires pour réduire les accidents du travail.

Pour les pays de l'UE, la directive-cadre 89/391/CEE relative à la santé et sécurité au travail établit des exigences minimales en matière de santé et de sécurité dans toute l'Europe afin de créer des environnements de travail plus sûrs. Conformément à cette directive, les employeurs sont tenus de :
Prendre toutes les mesures nécessaires pour la sécurité et la protection de la santé des employés, y compris pour la prévention des risques professionnels, la transmission des informations et la formation, ainsi que pour la mise en place des organisations et moyens nécessaires.
Instaurer des mesures pour éviter les risques et pour évaluer les risques qui ne peuvent être évités.
Adapter le travail aux individus, notamment en ce qui concerne la conception des lieux de travail, le choix des équipements de travail et le choix des méthodes de travail et de production.
Prendre des mesures pour la sécurité, l'hygiène et la santé des employés sans impliquer financièrement les employés.

Bien que des dangers puissent survenir dans n'importe quel environnement de travail et qu'il soit impossible pour un employeur de les éviter complètement, une entreprise peut prendre des mesures préventives pour réduire les risques de blessures et pour assurer la protection des employés de la meilleure manière possible. Cela inclut la création d'une barrière entre l'employé et l'environnement de travail via un équipement de protection individuelle (EPI).


Grâce à son expérience, sa fiabilité et son savoir-faire, ERIKS peut vous aider à instaurer une culture de la sécurité et à optimiser votre productivité ainsi que la confiance de vos employés.

Ainsi, si vous avez besoin d'aide pour créer et mettre en œuvre un programme de sécurité efficace au sein de votre entreprise, n'hésitez pas à nous contacter. Nos spécialistes partiront de zéro, en collaboration avec vous, pour répondre à tous les besoins en sécurité de votre entreprise.


Abonnez-vous à la newsletter ERIKS

Nous vous remercions de vous être abonné à notre newsletter !

Veuillez saisir une adresse e-mail valide

L'abonnement à la newsletter a échoué